Tour du Bassin d’Arcachon à vélo

J’ai vécu une grande partie de ma jeunesse sur le Bassin d’Arcachon plus particulièrement sur la commune de La Teste et de Cazaux. Malgré toutes nos balades familiales en vélo, nous n’avons jamais pensé à faire le tour du bassin !

C’est avec mes deux amies d’enfance, Charlotte et Jessica, avec qui j’ai partagé de supers moments sur le Bassin d’Arcachon, que nous avons décidé de nous aventurer en faisant le tour à vélo ! Toutes les 3 très déterminées, nous avons décidé de le faire en 1 jour et demi ! 80 kilomètres nous attendaient !! Même pas peur !

Jeunes mamans trentenaires, nous avons laissé nos enfants à leurs papas et grands parents pour relever ce challenge (Oui oui car pour nous c’est un challenge. Nous étions sportives toutes les trois mais après l’arrivée de nos bébés, c’est plus vraiment ça !! Nous avons néanmoins repris le sport depuis quelques mois et je peux vous dire que ça fait un bien fou !).

 

Allez “viendez ma bande” et suivez nous dans notre belle aventure.

Nous avons préféré partir d’Arcachon et débuter notre périple par une balade en bateau pour débarquer au Cap Ferret (bien entendu vous pouvez choisir l’option inverse).

Arcachon

 

Nous avons pris le 1er bac de la journée à 9h à la jetée thiers (Vous pouvez y acheter vos billets 10 minutes avant, comptez 7,5 euros/adulte et 6 euros/vélo). Nous étions excitées par l’idée de passer tout le week-end ensemble, les fous rires étaient déjà bien matinaux !

Nous avons rejoint le Cap Ferret en 30 minutes sous un ciel très très gris (l’avantage c’est qu’on ne va pas pédaler sous un soleil brulant, soyons positives) Et hop, en selle, que les aventures commencent !! Je n’avais qu’une hâte, c’était de pédaler, découvrir et redécouvrir ce bassin que j’adore !

 

Jessica, Charlotte et moi

 

Le Cap Ferret

 

Direction le phare du Cap Ferret, je vous invite vraiment à grimper les 258 marches pour bénéficier d’une vue à 360 degrés sur le Bassin. C’est grandiose ! Nous nous sommes ensuite dirigées grâce à une table d’orientation. Notre objectif ; suivre le marquage au sol bleu qui nous menaient à la pointe du Cap Ferret en longeant la côte, et tout ça, sans se perdre !! Mission accomplie même si on a quand même réussi à se perdre en allant dans le mauvais sens !! Et à nouveau un fou-rire !! J’aime me retrouver entre amies… Surtout avec celles que tu connais par cœur, celles qui ne te jugent pas et avec qui tu as toujours envie de redevenir cette adolescente insouciante !! Et c’est ce qu’on a fait tout le weekend,âge mental d’environ 12 ans !

 

 

Petite pause photo sur la plage « La pointe du Cap Ferret » avec une vue magnifique sur la Dune du Pylat et le Banc d’Arguin. C’est fou comme on se sent vite en vacances, déconnectés du quotidien… On respire l’air du bassin, prend quelques clichés de nos ganaches et ce panorama.

 

Hop en selles, nous avons rebroussé chemin direction le phare du Cap Ferret. Deux choix s’offraient à nous, soit continuer sur la piste cyclable à travers les pins (vous pourrez aussi profiter de coins d’ombres), soit longer le bassin en faisant des haltes à tous les villages ! Plus long, sans ombre mais tellement plus joli, nous avons opté pour la seconde solution !

 

Petit point culturel :

Savez vous que :

– Sur la commune du Lège Cap ferret (à ne pas confondre à la pointe du Cap ferret), sont représentés 9 villages.

155 cabanes sur 500 sont liées à une activité ostréicole, pas mal quand même !

 

La Vigne, l’Herbe, le Canon

 

Après quelques tours pour du beurre autour du phare (bon j’avoue, le sens de l’orientation n’est pas notre plus grande qualité ) nous sommes enfin dans la bonne direction ! Premier village, la Vigne, puis l’Herbe et le Canon avec une halte aux jolis villages ostréicoles. Les cabanes de pêcheurs colorées, la dégustation des huîtres accompagnées d’un bon verre de vin, l’air marin, rien de tel pour se sentir en vacances !!

le-canon

 

Le Piraillan, le Grand Piquey, Petit Piquey

 

Après le village du Piraillan, nous voici au Grand Piquey et sa jetée où embarquent et débarquent les passagers. Nous sommes tombées par hasard (mais alors comme des par hasard !!) sur la boulangerie Chez Pascal ! Les dunes blanches sont bel et bien une gourmandise locale (une tuerie) à ne pas louper !!

 

Je vous conseille de chercher la pointe aux chevaux située entre ces villages, elle offre une vue panoramique sur tout le Bassin et notamment la fameuse Dune du Pylat.

 

DCIM100GOPRO

Les dunes blanches de chez Pascal

 

vue-bassin


  •  

    Les Jacquets

 

Après avoir vu toute la matinée des ports ostréicoles, nous n’avions qu’une envie, se poser sur une terrasse d’une cabane de pêcheurs à déguster de bonnes huîtres du bassin !

C’est au village ostréicole Les Jacquets qu’on a trouvé notre bonheur… Toutes les trois enthousiastes, on s’est exclamé en cœur : On déjeune ici ?!

Le lieu est idyllique et typique ! Autant vous dire qu’on a vraiment apprécié le moment… Au menu : partage de bulots, huîtres, crevettes, pâté de piment d’Espelette et un verre de vin blanc à trois !!

J’ai même abandonné mes amies 10 minutes pour faire une micro sieste en face de la cabane sur la plage… Elle est pas belle la vie ? Vous en connaissez beaucoup des restaurants où on peut faire une sieste sur la plage sans que personne ne s’offusque ? Je vous invite alors à découvrir cette jolie cabane à l’accueil souriant et décontracté, la Conche.

 


  •  

    Le Four, Claouey

 

Les ventres bien remplis, la micro sieste faite, hop en selles pour de nouvelles aventures en passant par le beau village Le Four et la jolie plage de Claouey. Si vous avez chaud (ce qui n’était pas notre cas), je vous conseille un petit plouf 🙂

 

 

  • Arès

Toujours sur la piste cyclable, nous voici à Arès, jolie commune avec un très beau port et une tour à visiter !!

 

  • Saint Brice

Nous avons été conseillées par un local de faire une halte à la conche de Saint Brice.

C’est un endroit magnifique à cheval sur Arès et Andernos. Vous êtes dans la forêt hébergeant trois plans d’eau. Je me suis renseignée, en été, un des plans d’eau devient un lieu de baignade puisqu’il est toujours pourvu en eau. Indépendant des marées, c’est un phénomène unique sur le bassin. L’office de tourisme d’Arès et d’Andernos propose d’ailleurs des visites guidées de ce site original.
Nous avons donc dû à certains moments pédaler dans le sable, la terre voire descendre de notre vélo quelques minutes mais je vous assure que cet endroit vaut vraiment le détour !

 

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

  • Andernos / Lanton

 

17h, l’heure du goûter ! Une petite pause s’impose… J’ai craqué pour une crêpe au nutella, chantilly et un monaco !! On le mérite quand même 🙂 Nous avons l’habitude toutes les trois de rire beaucoup mais alors là fatiguées par notre journée, on riait pour rien… C’est la serveuse qui s’amusait de nous voir rire comme ça.

Nous étions indécises… dormir à Andernos ou continuer notre chemin…Mais, comme nous devions rentrer le lendemain pour midi à Arcachon, la décision la plus sage était de poursuivre notre route même si l’envie était plutôt de continuer à rire en sirotant notre monaco.

Après plusieurs coups de fil pour trouver un logement, le camping le Braou à Audenge nous a gentiment accueilli pour une nuit. Mais il fallait faire vite, nous étions attendus à 18h30 !!

Pris par le temps, nous avons avalé notre monaco, puis avons pris nos jambes à notre selle (pas très français tout ça). Hop direction Lanton puis Audenge par la piste cyclable à travers la verdure, les pins, les arbres et les oiseaux. On a quand même pris le temps de s’arrêter au joli port de Taussat.

 

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

La jetée d’Andernos

  • Audenge

 

Épuisées par cette dernière étape à rouler en continu, nous voici à destination. Une bonne douche et direction le Bistrot d’Audenge sur les conseils du camping. C’est en passant cette jolie soirée avec Charlie et Jess que j’ai réalisé qu’on avait bien fait de faire le tour du bassin en 1 jour et demi et non en un jour comme initialement prévu. Au programme : histoires de filles, fous rires à retracer les péripéties de notre journée, très bon repas accompagnés d’une bonne bouteille de vin rouge. Une soirée parfaite entre amies comme je les aime. On s’est endormies dans cette caravane rustique avec le sentiment d’une belle journée qui s’achève.

 

Après un très bon petit déjeuner au fournil d’Audenge à se gaver de chocolatines et de chocolat chaud, nous voici à nouveau sur la selle. 1ère étape de cette matinée : le domaine de Certes-Graveyron pour une jolie balade depuis le port d’Audenge.

Le sentier du littoral fait le tour de ces deux domaines. Celui du domaine de Graveyron se fait en 30 minutes à vélo (5 kms). Celui du domaine de Certes prend deux bonnes heures à vélo (14kms). Compte tenu du peu de temps qu’il nous restait nous avons opté pour le domaine de Graveyron. Seules au monde, nous étions au milieu de la nature ! C’est tellement beau que je reviendrai visiter les deux domaines à pied pour profiter pleinement d’écouter la nature, observer les oiseaux et prendre pleins de photos !!

  • DCIM100GOPRO

    Port d’Audenge

    DCIM100GOPRO

    Port d’Audenge

    DCIM100GOPRO

    Domaine de Graveyron

    DCIM100GOPRO

    Domaine de Graveyron

  • Biganos

 

La piste cyclable est à mon sens la moins jolie et la plus monotone d’Audenge à Biganos, peut être aussi parce qu’on la connaît bien. On est donc allé très vite, je vous conseille néanmoins de vous arrêter  au port coloré de Biganos.

 

le Teich

 

Nous avons suivi la piste cyclable direction le parc ornithologique du Teich où nous avons emprunté le sentier du littoral jusqu’à Gujan Mestras. Comptez en moyenne une heure.

Cette balade est poétique au cœur des marécages, des prés salés, de la nature.

Attention néanmoins, c’est un chemin parfois boueux surtout s’il a plu avant, sablonneux mais néanmoins très accessible pour tous.

 

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

Gujan-Mestras

Nous nous sommes arrêtées aux 7 ports tous plus pittoresques les uns que les autres. Le port de la Hume, le port de Meyran, le port de Gujan, le port de Larros, le port du Canal, le port de la Barbotière et enfin le port de la Mole avec un coup de cœur pour le port de Larros que j’adore !!

 

La piste est goudronnée, plate, très facile à emprunter et facile à suivre.

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

Un selfie un peu plus original !!

DCIM100GOPRO

 

 

La Hume, La Teste de Buch et Arcachon

Nous sommes passées par la plage sauvage de la Hume, le port de la Teste de Buch, les prés salés de la Teste pour arriver à notre point de départ, Arcachon.

Heureuses et un peu fatiguées, nous étions fières d’avoir réussi ce challenge et nous n’avons qu’une envie, c’est recommencer cette fois ci dans un autre lieu de Gironde !

la plage de la Hume

la plage de la Hume

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

Arrivée à Arcachon

Arrivée à Arcachon

Et vous, avez vous fait le tour du bassin ? Quels sont vos bons plans ? Cela vous donne envie ? Merci pour vos commentaires, ce blog se nourrit de vos échanges.

 

Mes conseils :

Avant votre trip, demandez aux Offices du Tourisme du Bassin une carte des pistes cyclables du bassin.

En voici une virtuelle sur ce lien.

Si c’est l’été, dans un sac à dos, on y met :

la crème solaire, la casquette, le maillot de bain, le kit de survie, la carte des pistes cyclables du bassin, la bouteille d’eau et à l’idéal la Gopro avec une perche (sinon tout autre appareil sera le bienvenu)
Si c’est l’hiver, on y rajoute : un kway, des bonnes chaussures, un bonnet et des gants.

 

Si vous avez un nombre de jours suffisant, ne vous fixez pas trop d’objectifs pour avoir le temps de flâner et découvrir de nouveaux endroits.

Nombre de jours :

En 1 jour : Si vous suivez la piste cyclable en faisant très peu de pause, c’est une mission possible !!
En 2 jours : Pour ceux qui ont peu de temps (un week-end par exemple), vous pourrez vous arrêter à chaque village quelques minutes.
En 3 à 4 jours : Je conseille vraiment ce trip sur 3 à 4 jours pour découvrir le bassin d’Arcachon et profiter de flâner, vous reposer mais n’oubliez pas de pédaler tout de même sinon l’aventure se prolongera ☺
En 1 semaine : Le top à mon avis pour découvrir le bassin d’Arcachon à votre rythme, en profitant de dormir sur presque chaque commune… Vous pourrez buller, vous perdre, rencontrer les locaux et découvrir des endroits insolites.

 

Infos Pratiques :

Cette piste cyclable est accessible aux enfants, la route est plate tout autour du bassin.

Pour prendre le bac depuis Arcachon jusqu’au Bélisaire au Cap Ferret, nous avons payé :

7,5 euros par adulte et 6 euros par vélo

Je vous invite à consulter leur site pour plus d’infos : www.bateliers-arcachon.com

 

Si vous préférez qu’une agence vous organise ce tour en vélo et s’occupe des hébergements, transports, balades…), Bassin Tour propose cette prestation.

Voici un article qui peut vous aider et vous intéresser :

Week-end insolite au Lège Cap Ferret.

Bon trip !!

 

 

Si tu as aimé cet article et que tu adores Bordeaux, la Gironde voire l’Aquitaine, viendez rejoindre ma bande sur les réseaux sociaux !

Facebook / Instagram / Twitter

13 thoughts on “Tour du Bassin d’Arcachon à vélo

  • Répondre abigail 21 avril 2016 at 10 h 01 min

    Ce récit me donne envie de faire le même périple en duo avec mon chéri si on arrive à faire garder les gnomes sinon en avant pour un périple familial

    • Répondre baladesdeclaire 22 avril 2016 at 1 h 24 min

      Oui en couple ou en famille c’est génial aussi 🙂 bon trip !

  • Répondre Matthieu 21 avril 2016 at 15 h 59 min

    Je l’ai fais une fois et j’en garde un super souvenir, du coup tes photos me les font revenir! Merci Claire!

    • Répondre baladesdeclaire 22 avril 2016 at 1 h 23 min

      Je suis heureuse si ça te rappelle des souvenirs 🙂

  • Répondre Jessica 24 avril 2016 at 10 h 43 min

    MERCI ma caille pour ce magnifique article qui me fait revivre ce super week end entre girls,génial,comme toujours quand on se retrouve ! rendez_vous bientôt pour un autre périple vélo,gros bisous!

  • Répondre Détours du monde 27 avril 2016 at 12 h 37 min

    Trop trop chouette ce grand tour du Bassin ! Vos photos donnent drôlement envie. J’habite Bordeaux et je pense me programmer une petite escapade à vélo cet été. Vraiment hâte :). Sabrina

  • Répondre baladesdeclaire 27 avril 2016 at 18 h 58 min

    Super !! Bonne balade cet été 🙂

  • Répondre Albert 11 mai 2016 at 22 h 46 min

    Cet article montre des moments rares et précieux entre amies, votre amitié semble très belle et votre aventure me donne trés envie de décourvrir ce beau bassin. Les photos sont très belles, sont elles faites avec une go pro ? Merci

    • Répondre baladesdeclaire 12 mai 2016 at 7 h 35 min

      C’est exactement ça Albert… Des moments rares entre amies !! Contente si cela vous a donné envie d’en faire autant !

  • Répondre mylene 30 juillet 2016 at 14 h 53 min

    Ah ça me donne envie aussi! J’habite en gironde mais même si je vais régulièrement sur le bassin je n’ai jamais fait le tour complet qui plus est à vélo! Tu dis avoir dormi dans une caravane? Un camping en louait? Comment ça se passe? Quel prix? Et c’était à quelle période de l’année?

  • Répondre baladesdeclaire 1 août 2016 at 12 h 13 min

    Mylène, je te conseille néanmoins de réserver ta nuit. Comme nous ne savions pas du tout où on allait atterrir nous n’avons pas préféré réserver et heureusement le camping le Braou à Audenge nous a reçu dans une caravane très très très rustique !!
    Le tarif était de 20 euros par personne si mes souvenirs sont bons… C’était en mai, donc le temps idéal pas trop chaud ni trop froid ! Bon trip !

  • Répondre REULA 11 octobre 2016 at 13 h 57 min

    Je planifie cette balade sur 2 jours pleins et avoue que votre récit me donne plus d’envie de découvrir la “Bassin” en solo avec un stop à Andernos pour y dormir. Merci de votre récit

  • Répondre Céline Tronc 11 octobre 2016 at 14 h 10 min

    Ça donne envie de faire cette visite à vélo. Les photos sont superbes ! Par contre, 80 km, c’est beaucoup si nous comptons faire la visite en un jour. À voir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :